Sélectionner une page
Culture culture: Le système solaire

Un nouvel article dans la catégorie Culture. Les règles du jeu sont toujours les mêmes:

Présenter une chose, un concept, une discipline, un personnage célèbre, un fait historique, un…. qui parait si évident pour soi. Il ne s’agit pas d’être exhaustif (quelques paragraphes, pas 10 pages…), ni d’être parfaitement rigoureux. (Les approximations, ça peut aider à comprendre et puis on n’est pas censé être spécialiste de tout).

(article de lancement de la rubrique : http://reflexion-citoyenne.over-blog.com/article-culture-culture-120124031.html)

Le système solaire, késako ?

C’est un système ayant pour centre le Soleil. Sisi. 🙂

Nous vivons sur une planète, la Terre. Il existe des tas d’autres planètes. Des grandes, des petites, des bleues, des vertes, des rouges… Certaines sont proches de nous, d’autres moins.

La Terre tourne autour du Soleil. La règle, c’est que le plus petit objet tourne autour du plus gros. Et voilà, le Soleil est plus gros que nous… donc, nous tournons autour de lui !

Le Soleil est une étoile. Une étoile moyenne. Il en existe des plus grosses, des plus petites aussi, des bleues, des rouges… Notre étoile à nous, elle est de taille moyenne, et elle est jaune. C’est comme ça!

D’autres planètes tournent autour du Soleil. Ces planètes, notre Terre et le Soleil forment le système solaire.

Et pourquoi toutes ces planètes restent ensemble, autour du Soleil ? A cause de la gravité, la même gravité qui fait tomber la pomme au sol. La gravité générée par le Soleil retient les planètes autour de lui.

Et voici… les 8 planètes du système solaire (j’ai bien dit 8)

La plus proche du Soleil, c’est Mercure (ressemble à la Lune), puis c’est Vénus (une autre planète bleue, c’est « l’étoile du berger », même si ce n’est pas une étoile), puis la Terre et Mars (la planète rouge). Ce sont les « petites » planètes du système solaire, les planètes telluriques (appelées comme ça parce qu’on peut marcher dessus).

Viennent ensuite les planètes géantes, les planètes gazeuses (il est probable qu’il n’y ait pas de « sol », juste de grosses boules de gaz) : d’abord Saturne (planète dans les tons jaunes, entourée de très grands anneaux), puis Jupiter (dans les tons rouges), Uranus (verte) et Neptune (bleue).

Jusqu’à récemment, on comptait une 9e planète, Pluton. A-t-elle disparue ? Non, elle a juste été rétrogradée en « planète naine ». En effet, on a découvert plein de petites planètes de taille comparable, dans les alentours de Pluton. Donc soit on décidait d’ajouter beaucoup de nouvelles planètes, soit on rétrogradait Pluton au rang de « trop petite pour être une vraie planète ! »

L’être humain étant un animal très curieux par nature, il a décidé d’envoyer des sondes pour étudier de plus près le système solaire. On a commencé, « modestement », par le truc le plus près : la Lune. Puis on a envoyé des sondes de plus en plus loin : les sondes Pioneer 10 et 11 ont visité respectivement Jupiter et Saturne. Les sondes Voyager 1 et 2 ont également approché ces deux planètes. Voyager 2 a même continué sa route jusqu’à Uranus et Neptune.

Un site sympa et détaillé sur le système solaire :

http://www.le-systeme-solaire.net/

Le programme Pioneer :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Programme_Pioneer

Site sur les sondes Voyager :

http://www.sondes-voyager.sitew.com/#Accueil.A